Comment réduire les impôts en 2020 légalement ? La plupart des contribuables considèrent qu’ils paient « trop d’impôt ». Cette impression s’applique à la fois aux contribuables imposés dans les premières tranches d’imposition et aux contribuables dans les tranches supérieures. De plus, payer moins d’impôts est un souhait que la plupart des Français partagent.

Que ce soit à tort ou à raison, et malgré le désir déclaré du gouvernement d’alléger le fardeau fiscal, il est peu probable que cette impression de trop payer des impôts s’estompe dans les années à venir.

Nos produits fiscaux IR

Cependant, il existe plusieurs façons de réduire légalement les impôts . Il s’agit de dispositions législatives accordant, en échange d’un investissement dans un secteur donné, une réduction d’impôt applicable à une ou plusieurs années. Trois principaux types de dispositifs d’allégement fiscal sont identifiés :

  • Exonération de l’impôt immobilier
  • L’ investissement productif
  • Diminution de l’impôt
  • revenu

Réduire les impôts avec l’impôt immobilier

Afin de promouvoir l’introduction de logements locatifs sur le marché, les gouvernements successifs ont depuis des années voté ou étendu des incitations fiscales à l’investissement immobilier.

Dans l’ensemble, ces régimes d’imposition foncière fonctionnent tous selon des règles similaires : un contribuable qui effectue un investissement immobilier locatif dans un secteur donné reçoit une économie d’impôt représentant une part de son investissement. En contrepartie, l’investisseur s’engage à respecter les contraintes liées à son investissement : temps de détention, temps de location, plafonds de loyer ou ressources des locataires…

Des solutions fiscales immobilières existent pour la plupart des types d’investissement immobilier. Ainsi, les nouveaux biens immobiliers dans la métropole bénéficient de la loi Pinel tout en investissant à l’étranger peuvent permettre de se placer sous le régime Pinel Overseas. Pour les amoureux des vieilles pierres, les lois Malraux et Monuments Historiques vous permettent de réaliser des économies d’impôt en échange d’un investissement dans un bâtiment rénové. Il est également possible de bénéficier de réductions d’impôt en investissant dans des biens immobiliers gérés (résidences étudiantes, maisons de retraite, etc.) en vertu de la loi Censi-Bouvard. La loi Denormandie et le régime de déficit foncier permettent une réduction d’impôt en investissant dans le logement à rénover. En outre, ces différents dispositifs sont également proposés sous la forme de SCPI (Investissement immobilier civil) permettant ainsi de se débarrasser du billet d’entrée minimum pour ce type d’investissement.

Les systèmes d’imposition immobilière vous permettent de réduire vos impôts à partir de 2000€ par an et pratiquement sans limite élevée pour les monuments de droit historiques en particulier. Ils peuvent donc s’adapter aux problèmes fiscaux de tous les ménages. Le choix entre les différents dispositifs devra donc être fait en fonction de l’objectif recherché (montant de l’exonération fiscale, rentabilité, richesse à la fin,…) et de l’appétit de l’investisseur pour un type particulier de biens immobiliers.

Notre taxe immobilière

produits Réduire les impôts par l’investissement productif

Afin d’encourager les investissements dans les entreprises ou de stimuler certains territoires, de nombreux régimes d’investissement exonérés d’impôt visent à encourager les contribuables à consacrer leur épargne à des investissements productifs en leur accordant une économie d’impôt.

Investissements productifs dans la métropole

En France métropolitaine, il existe des véhicules qui allouent à leurs abonnés une épargne fiscale représentant une part de l’investissement.

Ainsi, le FIP (Fonds d’investissement de Proximie) et le FCPI (Fonds Mutuel de Investissement dans l’Innovation) ont droit, sous réserve de certains plafonds, à une épargne IR de 18% de la somme investie. Les particularités insulaires, le FIP Corse et le FIP d’outre-mer accordent 38% d’économies fiscales.

D’ autre part, SOFICA économise 36% en investissant dans un véhicule de financement de la production cinématographique française.

Enfin, l’investissement dans un groupe Forestier (gestionnaire forestier) donne droit à une économie fiscale de 18%.

Avec très faible billets d’entrée, généralement autour de 1000€, ces véhicules d’investissement exonérés d’impôt sont accessibles à une grande majorité des contribuables. Toutefois, la liquidité de ces produits n’est jamais garantie et l’investisseur doit également être conscient du risque de perte en capital.

L’ investissement productif à l’étranger

À l’ étranger, l’article 199 undecies B de la CGI, communément appelé « Industrial Girardin », accorde aux contribuables des économies d’impôt en échange d’investissements dans des « équipements de production » exploités dans un DOM ou un COM. Les équipements financés couramment sont le matériel de transport, le matériel de travaux publics, les machines agricoles, les bateaux,… et les logements sociaux.

Au moyen d’un accord de cofinancement contributif avec la banque, il est possible d’imposer plus que le montant investi, dès que les impôts se rapportent à l’année de souscription. Ainsi, le contribuable prendra la rentabilité de son investissement immédiatement. Ces montages, également connus sous le nom de « taxe unique », ne sont pas des créateurs de richesse, mais offrent une exonération fiscale puissante et accessible à partir de 5000€ d’impôt.

Notre sélection de placements fiscaux

Réduire les impôts en réduisant le revenu imposable

Au-delà des régimes d’imposition, le fait de payer moins d’impôt peut également être lié à une baisse du revenu imposable. Bien entendu, il n’est pas question de gagner moins, ce qui serait contraire à toute stratégie d’actifs attendue, mais d’organiser au mieux son revenu pour qu’il soit imposé le moins possible.

Recettes comptabilisées d’avance

Report du revenu signifie différer le paiement de l’impôt correspondant et préparer des revenus supplémentaires pour l’avenir, en particulier la retraite. De nombreux médias permettent d’organiser ce processus.

Le soutien collectif, souscrit au sein de l’entreprise, comme l’EPE ou PERCO, offre à leurs souscripteurs la possibilité d’économiser sur les charges sociales et les impôts sur le revenu.

Le Régime d’épargne-retraite (RER), qui remplace le REEP et le Madelin à partir de la fin de 2020, est accessible à tous les contribuables et permet la création d’une pension ou d’un capital à la retraite dont les paiements sont imposables.

Tous ces produits sont généralement accessibles sans billet d’entrée minimum, ou symbolique. Ils sont bien adaptés à la réalisation simultanée de deux objectifs : l’épargne-retraite et l’exonération fiscale. Cependant, il est nécessaire de connaître les conditions, chaque produit a son propre fonctionnement (temps de blocage, plafonds, conditions de sortie…).

Notre sélection de placements de retraite exonérés d’impôt

Transfert de revenus aux enfants

De nombreux parents financent les études de leurs enfants avec des fonds qui ont été soumis à des cotisations de sécurité sociale ou à des prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu. Une autre façon d’aider ses enfants peut être de leur transférer temporairement une partie de son revenu. Ce transfert prend la forme d’un don temporaire d’usufruit.

Par exemple, les parents peuvent donner à leur enfant l’usufruit d’un bien locatif pendant la durée de leurs études. Ainsi, pendant cette période, l’enfant reçoit le revenu de la propriété directement (mais elle n’est probablement pas imposée en tant qu’étudiant) et les parents retirent ce revenu de leur assiette imposable, réalisant une économie d’impôt variable (jusqu’à 60 % des revenus non perçus) en fonction de leur tranche d’imposition marginale.

Cette solution n’est possible que pour les enfants qui sont détachés de la maison fiscale de leurs parents et avec l’aide d’un notaire pour mettre en place le don.

Nos produits en démembrement

Tag : comment payer moins d’impôts ?